Mon mobile = ma montre , mon réveil

Publié le par odile Biger

 Dans un article intitulé "Mon mobile = mon coach, mon ange gardien" posté avant Noel , j'évoquais les futurs usages du téléphone mobile et je m'inquiétais, du rôle que certains voudraient lui faire jouer pour nous soutenir et nous assister dans tous les moments "clés" de notre vie.

La lecture des résultats de la deuxième édition de l'observatoire sociétal sur le téléphone mobile menée par l"AFOM (Association Française des Opérateurs Mobiles) me ramène  à une réalité plus immédiate sur ce que sont aujourd'hui les principaux usages du mobile.

Voyons un peu ces résultats ...

 

Premier enseignement " mon mobile me sert de plus en plus à tout faire":

Comme on pouvait s'y attendre les usages alternatifs du téléphone mobile progressent rapidement chez les utilisateurs de mobiles agés de 15 ans et plus:

- 14% se servent de leur mobile pour écouter de la musique (contre 8% en 2005)

- 19% utilisent leur mobile pour filmer et faire des vidéos (contre 8% en 2005)

- 27% envoient des photos ou des vidéos avec leur téléphone (contre 19% en 2005)

- 44% prennent des photos avec leur téléphone (contre 31% en 2005).

 

Deuxième enseignement: "Dis moi ce que tu fais avec ton mobile et je te dirai quel âge tu as".

 

En effet, les attitudes vis à vis du mobile varient considérablement en fonction de l'âge de l'utilisateur. 

 

 Les 12/24 ans utilisent leur mobile dans toutes les circonstances de la vie

- 96% comme montre

- 95% comme répertoire

-89% comme réveil

- 75% comme appareil photo ou comme calculette

Les plus agés en revanche ont une relation beaucoup plus distante avec leur téléphone. Même si ils sont  plus de 59% à s'en servir pour consulter l'heure , les fonctions de répertoire, d'appareil photo ou de calculette sont beaucoup moins utilisées.

 

Troisième enseignement: le taux d'équipement en téléphone mobile reste un élément de discrimination entre les cadres et les catégories sociales les plus favorisées (86% d'équipement) chez qui l'on commence à voir poindre le double équipement et les ouvriers  pour qui le taux d'équipement n'est encore que de 82%.

 

Quelles conclusions peut on tirer de cette enquête ?

 - Que le mobile "couteau suisse" est promis à un bel avenir ? sans doute

-  Que les opérateurs ont encore une marge de développement de leur activité appréciable ? certainement

Finalement ceux qui ont le plus de souçis à se faire pour leur avenir ce sont peut être les horlogers!  Mais ça, SFR l'avait déjà prédit (cf: sa publicité de l'année dernière ou l'on voyait une horloge comtoise jetée aux ordures, des montres englouties dans un aspirateur ou au fond d'une poubelle) .

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Alors moi le portable c'est:
-Réveil
-Calculatrice
-blog notes
-to do list avec reminders
-Répertoire
-et à l'occasion me sert à consulter mes mails...
...en effet, un vrai couteau suisse et on se sent perdu quand on ne l'a pas:)
Répondre