Mon mobile= mon coach et mon ange gardien

Publié le par odile Biger

Si Carlo Collodi, créateur de Pinnochio était né un siècle plus tard et avait écrit son célèbre conte en ce début de 21 eme siècle, il est probable que Jymmy Criquet , l'ange gardien , aurait pris la forme d'un téléphone portable plutôt que celle d'un insecte pour accompagner la marionette dans toutes ses aventures.

 

Depuis son apparition il y a à peine plus d'une vingtaine d'année, les fonctions et les usages du mobile n'ont cessé de s'élargir au point d'en faire un compagnon de tous les instants dont 50 millions de Français et des milliards d'individus dans le monde auraient aujourd'hui bien du mal à se passer. Le mobile ,version 2006, sert encore à téléphoner (ouf!!) mais il permet aussi de lire ses mails, de photographier ou de filmer, de connaitre l'heure, de réserver des places de spectacles et de faire ses courses ...

 

Enfin, au delà de toutes ces fonctionnalités de la vie courante qui expliquent pourquoi on compare souvent le téléphone portable à un couteau suisse, le mobile est également en passe d'acquérir une nouvelle fonction: celle de "coach" ou "d'ange gardien" susceptible de nous aider à gérer tous les petits problèmes quotidiens en nous apportant , le cas échéant, le soutien moral nécessaire pour prendre les bonnes décisions et rester dans le "droit chemin".

 

Prenons quelques exemples:  

 

Le mobile pour éviter les abus: les Mutuelles du Mans Assurances (MMA) viennent de mettre au point un test d'évaluation d'alcoolémie gratuit sur mobile.  Accessible depuis le site www.zerotracas.com disponible sur Gallery, il permet à chacun de tester son état avant de reprendre le volant. Une fois connecté l'automobiliste répond à une série de questions qui aident à déterminer s'il est ou non en état de conduire.Si le taux d'alccolémie est acceptable, un feu vert s'allume . Si le feu rouge apparait, il vaut mieux confier le volant à quelqu'un d'autre. C'est simple et cela peut être très utile.

 

Le mobile pour tester ses connaissances: sur le site Wapeduc également accessible sur Gallery, 800 cours et questionnaires sont proposés aux élèves de la sixième à la terminale pour les aider - non pas à tricher (je suis sûre que certains y ont pensé) mais à réviser n'importe où, n'importe quand.

 

Le mobile pour contrôler son alimentation: A l'heure ou l'on essaye de nous sensibiliser à la diététique et aux risques de la mal-bouffe voilà une jolie trouvaille.

Pour Orange elle se décline sous la forme d'un programme minceur proposé en exclusivité dans les programmes de m-coaching mis en place par l'opérateur. En fonction de son profil et de sa problématique personnelle, le client Orange reçoit à intervalle régulier des textos (20 au total) censés lui prodiguer des conseils pratiques pour le motiver, lui apprendre à réagir et à répondre aux sollicitations.

De son coté, SFR teste actuellement un service d'aide aux diabétiques mis en place en partenariat avec l'Association Française des Diabétiques. T+Diabète permet aux malades de mieux appréhender et gérer leur situation en contrôlant leur alimentation, leur activité physique, leur glycémie.

Et puisque les sujets "santé" et "diététique" sont particulièrement porteurs par les temps qui courrent, les constructeurs de mobiles s'y sont mis eux aussi: Mitsubishi et Samsung proposent ainsi sur leurs téléphones un programme qui permet de calculer le nombre de calories et la quantité de graisse absorbés. Plus fort encore, un site canadien MyFoodPhone est capable d'analyser les aliments qui composent votre menu. Il suffit pour cela de prendre une photo de votre assiette et l'on vous donne le verdict!

 

Le mobile pour arréter de fumer:

Ce service également proposé par Orange dans le cadre de son m-coaching et plébiscité par la CNAM , a déjà fait ses preuves. Il s'agit, une fois encore, d'une offre de conseils personnalisés qui vient en complément des méthodes de sevrage traditionnelles. Son objectif est d'apporter à celui que souhaite s'arréter de fumer un soutien, des encouragements et des conseils pour l'accompagner dans sa démarche.

 

Et on nous prépare encore de grandes choses pour les mois qui viennent: un mobile couplé à une mobicam qui permet de faire de la télésurveillance à domicile,un service de home monitoring qui permet de voir ses enfants revenir de l'école, un guide toursitique qui ,partout où vous êtes, vous dit ce qu'il faut voir et ce qu'il faut savoir.

 

Où va-ton s'arréter ? J'avoue que cela commence à faire peur.

Mais au delà des fantasmes et des craintes que peuvent susciter ce genre d'exemples je pense aussi qu'ils peuvent nous amener à nous interroger sur deux sujets d'importance:

 

- La place qu'occupe aujourd'hui le téléphone portable dans nos vies et la relation que nous entretenons avec cet objet ne sont elles pas disproportionnées. N'est il pas inquiétant que certains commencent à compter sur leur téléphone pour se faire dicter leur conduite, ou pour influer sur leur comportement?

 

- Tous ces nouveaux services exigent une personnalisation de plus en plus grande des données. le mobile enregistre des informations sur les comportements, les gôuts, les faits et gestes, l'endroit où l'on est. Tout cela ne peut il se retourner contre nous à un moment donné et remettre en cause la confidentialité de notre vie privée.

Voilà les questions. Malheureusement, je n'ai pas les réponses . Et vous ? qu'en pensez vous ? le débat est ouvert.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article