Le français est un consommateur de plus en plus nomade

Publié le par odile Biger

 

Selon une récente enquête du cabinet GFK, le taux de pénétration des lecteurs MP3 dans les foyers français a connu en 2006 une augmentation qu'aucun autre produit électronique grand public n'avait atteint jusqu'à présent. Parallèlement, Les ventes de GPS, de PDA ou de mobiles de 3éme génération se sont poursuivies à un rythme également soutenu. La technologie Wi-fi qui permet se de connecter à Internet  (presque) partout connait elle aussi un grand succès et l'ordinateur portable occupe une part croissante dans la vente d'ordinateurs personnels (41.5% des ventes d'ordinateur)..

 

Ces statistiques viennent corroborer une évolution déjà soulignée par de nombreux Instituts d'étude: les pratiques des français en matière de consommation de contenus (Musique, Infos, Vidéos, Programmes télé) changent et s'orientent vers une consommation toujours plus  personnalisée, plus fragmentée et plus nomade.

 

Aujourd'hui  12% des personnes qui achètent de la Musique déclarent l'écouter en situation de mobilité en se servant de leur baladeur MP3 ou de leur mobile. Il en va de même pour les programmes et émissions podcastées. 4% de la population affirme avoir déjà regardé des émissions de télévision sur un support mobile et les prévisions faites à l'issue des différentes expérimentations de télévision mobile réalisées en 2005 et 2006 laissent présager de belles perspectives pour les années à venir. 

 

Il ne manquait qu'une réglementation claire concernant les conditions d'attribution des canaux et le choix de la norme de diffusion pour inciter les professionnels à  lancer leurs offres commerciales grand public. Avec l'adoption, en début d'année, de la loi sur la télévision du futur et le choix d'une norme unique pour la Télévision mobile personnelle,  c'est maintenant chose faite. On l'annonce:  "2007 sera l'année de la télévision mobile personnelle" et l'on table déjà sur 2 à 5 millions d'utilisateurs potentiels à l'issue des deux premières années de commercialisation.

 

Après la Musique et la Télévision, c'est donc maintenant à la Radio de se lancer dans l'Aventure du numérique pour proposer rapidement à ses auditeurs la réception mobile de qualité qu'ils réclament depuis des années. Car, aussi étrange que cela puisse paraître, la radio est très en retard sur le sujet (il suffit d'ailleurs de chercher à capter correctement une station de radio lorsque l'on est en voiture pour s'en rendre compte!).

 

Grâce à la technologie Wifi , la radio mobile de qualité  va bientôt devenir une réalité. Orange est le premier opérateur de télécommunication à se lancer sur ce projet avec sa Liveradio qui permet de recevoir sur un boitier spécifique toutes les stations d'internet et d'écouter des podcasts même quand l'ordinateur est éteint.  Il est probable que les autres opérateurs ne vont pas tarder à suivre. ! 

Avant la fin de l'année, les possesseurs d'un mobile équipé d'une puce DVB-H pourront également écouter sur leur téléphone toutes les radios en qualité numérique et, d'ici 18 mois à 2 ans (période nécessaire pour renouveler tout le parc de téléphone mobile), il est probable que presque tout le monde disposera de la fonction "radio" sur son téléphone.

 

Equipé de son baladeur MP3, de son ordinateur Wi-fi, de son GPS, de sont téléphone mobile de dernière génération, le consommateur peut profiter en toute intimité, où il veut, et quand il veut des programmes de son choix. La photo de la famille réunie autour de la Télévision pour le journal d'information ou le film du soir est définitivement à ranger dans l'album des images d'Epinal. Aujourd'hui, le Français se déplace et ses programmes voyagent avec lui.

  l
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article