Les professionnels de l'audiovisuel s'invitent dans le débat présidentiel

Publié le par odile Biger

 

Les professionnels de l'audiovisuel sont inquiets des bouleversements  de leur secteur liés à la convergence et à l'émergence des nouveaux supports de diffusion électroniques. Et, puisque, pour les élections de 2007, la mode est au  débat participatif, ils ont décidé de faire entendre leur voix afin  que l'Audiovisuel et ses évolutions ne soient pas oubliés dans les projets des différents candidats.

 

Cameraman on Film SetProfitant du  FIPA (Festival International des Programmes Audiovisuels ) qui vient de se tenir , l'USPA (Union Syndicale de la Production Audiovisuelle) vient donc de formuler publiquement ses questions pour les candidats à la présidentielle. Ces questions seront également adressées personnellement par courrier à chacun d'entre eux.

 

Le sujet de l'avenir de l'audiovisuel est évidemment beaucoup moins grave que les questions de logement, de pouvoir d'achat, d'écologie ou d'emploi. Il est néanmoins regrettable qu'il ne fasse l'objet d'aucun débat et presque d'aucune réflexion dans le cadre de la campagne présidentielle. Parce que, personnellement, je pense qu'il s'agit d'un sujet de société qui de près ou de loin concerne quand même un grand nombre de personnes, professionnels ou consommateurs de programmes, j'ai pensé qu'il n'étaitpas inintéressant de reproduire ici quelques unes des questions posées par les producteurs de l'audiovisuel aux candidats à la présidentielle.

 

- Comment encourager le rôle citoyen de la télévision ?

- Quel rôle les politiques souhaitent-ils faire jouer à la télévision publique et privée dans le maintien du lien social

-Quels sont, pour les différents candidats, les missions principales de la télévision publique ?

- Quels moyens comptent-ils donner à la télévision publique pour pouvoir assumer pleinement son rôle et ses obligations ?

- Quelle seront la place et les moyens juridiques accordés aux nouveaux supports de diffusion pour l'exploitation de droits audiovisuels ?

 

 En général, les hommes politiques de gauche comme de droite ne sont pas avares de critiques concernant le fonctionnement de l'audiovisuel actuel. Ils ont donc certainement leur idée sur la façon de l'améliorer et de le faire évoluer pour la satisfaction des citoyens-électeurs . En tant que spectateurs (c'est mon cas) ou professionnels,  nous serions très heureux d'entendre leurs propositions sur ce sujet  ! 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Le rôle citoyen de la télévision c'est vraiment pas évident à mettre en place puisque la télévision ne peut fonctionner qu'avec des panels de citoyens concernant le public.Mais il y a aussi un autre aspect pervers de la télévision qui se fait critiquer de la bipolarité présidentielle actuelle. Cependant et sans vouloir défendre la télévision, elle ne fait que répondre aux attentes de nous téléspectateurs.Pourquoi ?Les gens regardent la télévision car les sujets sont vendeurs mais les sujets sont vendeurs car ils sont demandés par le public mais le public demande des sujets auxquels on l'a sensibilisé...Cercle extrêmement vicieux n'est ce pas ? Je pense qu'il faudra une réflexion importante pour se sortir de cette drôle de spirale !
Répondre