la double vie du journaliste bloggueur

Publié le par odile Biger

Laurent Bazin, journaliste d'I>Télé vient d'annoncer sa décision de fermer son blog.

Dans son dernier post , il s'explique ainsi: "J'ai décidé ce matin de fermer ce blog. Il m'est en effet impossible de continuer l'exercice de transparence que je m'étais imposé en entamant le dialogue avec vous. Je réalise aujourd'hui, sans doute trop tard, qu'en vérité on ne peut pas tout publier."

 

 

 Cette décision relance le débat récurrent sur le statut du journaliste dans le nouvel environnement médiatique . Peut-on blogguer ET exercer une activité journalistique en restant crédible, authentique et transparent sur les deux tableaux ? N'est on pas finalement condamné à la schyzophrénie avec " deux vies éditoriales parallelles" parfois inconciliables ?

Laurent Bazin s'est clairement trouvé confronté à des incompatiblités entre ses deux activités et il en a tiré les conséquences. " Tant que  l'on est salarié, que l'on travaille avec une équipe, toute vérité n'est pas bonne à dire. C'est comme ça . je ne voudrais pas faire les choses à moitié. Je cesse donc d'écrire" a-t-il déclaré.

 

Dommage , j'aimais bien son blog et quitte à choisir, j'aurais préféré qu'il abandonne I>télé. Mais aurait-il eu alors encore les moyens et les entrées nécéssaires pour continuer à nous proposer des informations  "de première main" ? pas sûr...

 

D'autres professionnels parviennent à mener en parallèlle leur activité de bloggueur et de journaliste sans éprouver les mêmes états d'âme. Dans la plupart des cas, contrairement à Laurent Bazin, ils ont choisi de ne pas se situer sur le même registre sur tous les médias. Bien souvent,ils réservent la primeur des informations et de l'actualité chaude à leur support principal et se servent de leur blog pour les commentaires, et, selon l'expression  désormais classique, "pour engager la conversation" et prolonger la réflexion avec ceux qui le souhaitent. Grâce au blog, ils bénéficient ainsi du "feed back " qui leur manque  souvent sur leur média principal.

 

Ce modèle s'applique  au cas de Jean Michel Apathie , célèbre journaliste de RTL qui, après ses entretiens politiques du matin  diffusés à l'antenne, raconte les coulisses de l'interview et prolonge le dialogue sur son blog . Le succès des entretiens et l'audience du blog se nourissent mutuellement pour la plus grande satisfaction de RTL (et de ses annonceurs).

 

Il existe aussi le cas de figure où le journaliste choisit délibérément d'abandonner les médias traditionnels pour se consacrer entièrement à son blog et pouvoir s'exprimer en toute liberté. C'est ce qu'a fait John Paul Lepers en quittant Canal+ et en ouvrant son blog.

 

Les journalistes auraient bien tort de ne pas investir le terrain des blogs pour y faire entendre leur voix et nous, lecteurs, nous aurions aussi beaucoup à y perdre car leur point de vue et leurs commentaires sont généralement pertinents et contribuent à faire avancer le débat.

 

Finalement, tout n'est peut être qu'affaire de positionnement. En respectant une éthique rigoureuse et en prenant soin de toujours bien distinguer les faits et leurs interpétations on doit pouvoir éviter les conflits d'intéret et les ambiguités. 

 

Quelques éclairages complémentaires sur le sujet sont à lire chez Danielle, sur le blog carte de presse ou sur celui de Benoit Raphael. A vous de juger et vous faire votre opinion.

 

Commenter cet article

christophe 26/01/2007 00:22

Je pense, que le blog a le m^eme début que la presse. prie entre une liberté d'expression et la pression de ceux qu'il veule controler ses dires. Il faudra un moment d'adaptation pour que les blogs professionnels soient pleinement libre et neutre en ce qui concerne leurs opinions. moi meme je construit un blog professionnel sur mon entreprise, et il est vrai que malgrés tout je doit faire attention à ne pas divulguer des informations qui pourraient etre utlisées par la concurence. 
je tenais aussi à dire que ce blog est devenu une référence pour moi, je vien chaque jours afin de voir les mises à jours et c'est que du bonheur concernant la qualité et l'objectivité remarquables des articles. alors continuez je devien accro à vous lol

David 25/01/2007 16:28

C'est un vrai sujet... Quand j'ai démarré mon blog, je souhaitais parler de la VAD et de mon quotidien professionnel. Aujourd'hui, je m'aperçois qu'un minimum d'éthique m'en empêche. Je ne me vois pas étaler sur la page publique la dernière stratégie que je vais mettre en oeuvre ou les nouveautés produits que je vais sortir ;-)