le marketing du "sur mesure"

Publié le par odile Biger

 

Pas de doute, la génération "participative" est en marche et rien ne semble pouvoir l'arrêter.

 

Fort du pouvoir et de la liberté d'expression qu'il a acquis sur le web, le consommateur intervient de plus en plus dans la vie des marques. Il donne son avis, teste, critique et ,si on le lui propose, va même jusqu'à apporter sa contribution dans la conception des produits .

 

De leur coté, les entreprises ont bien compris la nécéssité d'offrir toujours plus de personnalisation et d'interactivité.   Pour se faire connaitre, se démarquer de la concurrence et gagner la sympathie et la fidélité de leurs clients, elles sont prettes à partager leur pouvoir avec les consommateurs en les impliquant de plus en plus dans le processus de création des produits.

 

La tendance à l'hyperpersonnalisation et à l'appel à contribution touche aujourd'hui tous les secteurs de la grande consommation et il ne se passe quasiment plus un jour sans que n'ouvre un site, un blog, une plateforme incitant les consommateurs  à donner leur point de vue ou à mettre leur créativité à l'épreuve pour concevoir des produits qui leur ressemblent.  

 

Voter pour un produit

Pour être plus proches de leurs clients, certains professionnels de l'agro-alimentaire ont choisi de remplacer les traditionnelles études de marché par des consultations sur Internet. Sur www.onvotetouspourdanette.com on pouvait il y a quelque temps voter pour  élire la saveur de la future crème dessert de Danone tandis que, dans le même temps, Babybel consultait les internautes sur le gôut de son prochain fromage.

 

Concevoir ses modèles

En matière de prêt à porter,ce sont les marques Levi's et Celio  qui ont créé l'évènement :  la célèbre marque de jean en proposant à ses clientes de customiser les diffèrents modèles sur le blog jeans de filles ; Celio en demandant à ses consommateurs de choisir les Tshirt de la prochaine collection parmi une sélection de modèles proposés par des graphistes sur le site de lafraise.com. Dans les 2 cas, l'opération s'est soldée par un franc succès.

 

Créer des produits sur mesure

La tendance "participative" se développe également rapidement dans le secteur de la parfumerie ou les grandes marques comme Patou, Guerlain, l'Artisan parfumeur et Bodyshop offrent désormais à leurs clientes la possibilité de créer leur propre parfum.

 

Des intérieurs de voitures conçus par les automobilistes, des packagings dessinés par les futurs utilisateurs, des publicités écrites, réalisées, jouées par les consommateurs eux même tout cela n'est déjà plus de la Science fiction et risque bientôt de faire parti de notre quotidien.

Doit on s'en réjouir ou non ? je ne sais que répondre . Aujourd'hui le marketing participatif offre à des créatifs des espaces d'expression auxquels ils n'avaientt pas accès et le résultat est positif . Grâce à leur contribution les produits les messages sont moins standardisés ,moins "marketés"  plus originaux. Mais si la tendance se généralise n'y a t'il pas risque de démagogie et de médiocrité ? A voir ...

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bonjour à tous,
 


 


 
Actuellement en école de commerce, je réalise un mémoire sur les entreprises qui font du marketing participatif, c'est à dire qui font participer les internautes au développement d'un produit ou à sa création...
J'ai besoin d'interroger des personnes qui ont participé sur Internet.
Si cela est votre cas, n'hesitez pas à m'envoyer un mail: smileee08@hotmail.com
 


 

J'ai besoin de votre aide pour faire avancer mon mémoire ;)
 


 

Un grand merci davance!!
 


 


 

Répondre
P
a votre interrogation "métaphysique"et a la vure de mon exepérience dans le produits alimentaire haut de gamme:il y a banalisation ,perte du gout ,standardisation,penseé unique de la bouche,diminution du choix ,perte des typicités ;j'en passe et des meileurs....Pascal foucher(www.fossati.fr)
Répondre