bloguer pour soi ou pour les autres ?

Publié le par odile Biger

 

Pourquoi blogue t'on et que représente le blog dans notre vie de blogueur ?

Il y a sans doute des milliers de réponses possibles à cette question. J'en ai lues beaucoup dans des blogs ou des articles de presse et j'ai aussi ma propre idée sur la question...

 

- On peut bloguer (juste) pour s'exprimer. 

Pour mettre de l'ordre dans ses pensées et  des mots sur ses idées, ses sentiments et ses expériences. La démarche est parfois difficile mais, lorsque l'on arrive au bout de l'exercice, on découvre à quel point cela peut être stimulant et bénéfique. Le fait d'être lu ensuite n'est que l"a cerise sur le gateau".  

 

- On peut bloguer pour communiquer .

Pour faire passer à d'autres un message, partager une passion, un coup de coeur , un coup de gueule, une information un point de vue... peu importe ! L'important est que le message soit lu car,comme le décrit Vanina dans son post  "le blog espace d'expression", ce que le blogueur recherche dans cette démarche, c'est avant tout une forme de reconnaissance. Si l'audience est au rdv tout va bien, le blogueur est rassuré, valorisé. Mais gare à la baisse de régime qui peut vite le rendre maniaco-dépressif comme le raconte avec humour Henri Kaufman dans un de ses posts.

 

- On peut bloguer pour échanger.

Dans ce cas de figure, ce que l'on recherche avant tout c'est la fameuse "conversation", censée être au coeur de tous les blogs. On utilise alors son blog ou celui des autres  pour poser des questions, ouvrir des débats, lancer des polémiques.S'en suit une liste infinie de commentaires qui se répondent les uns aux autres et entretiennent la discussion. Certains sont passés maitres à ce petit jeu qui ne manque pas d'intérêt à condition de rester dans les limites de la bienséance, de la tolérance et du respect de l'autre (ce qui, hélas, n'est pas toujours le cas).

 

- On peut bloguer pour influencer et convaincre.

C'est évidemment le cas de tous ceux dont le métier repose sur la persuasion et la force de conviction: les publicitaires, les hommes politiques ou les intellectuels. Il n'y a rien d'anormal à cela et ni les blogueurs ni les lecteurs ne sont dupes. En revanche, le danger est plus grand lorsque des blogueurs dits "indépendants" se font courtiser par des influenceurs professionnels.  En monnayant leur audience ou leur discours, ont ils conscience des risques de manipulation auxquels ils s'exposent et exposent leurs lecteurs? Il faut l'espérer...

 

Voilà une typologie qui vaut ce qu'elle vaut. Pour la compléter ,je vous en propose une autre beaucoup plus brillante et personnelle. Celle de Vinvin. Selon son classement, je fais clairement partie du "quatrième âge" parce que mon blog n'a que 2 mois mais, aussi et surtout, parce que, pour moi, ce qui compte avant tout c'est l'expression  (meme si, il faut être honnête, j'aime bien qu'on me lise et qu'on m'écrive).

 

Au final, je pense que tous les blogueurs écrivent à la fois pour eux même et pour les autres. Mais, pour qu'un blog ait de la valeur, à nos yeux comme à ceux de nos lecteurs,  je crois qu'il faut, quelque soit sa motivation pricipale,  y mettre le meilleur de soi même en toute transparence et sans arrière pensée.

 

Publié dans billet d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Tu as réalisé une excellent z analyse des raisons multiples de bloguer !
Quant à moi, je blogue pour m'exprimer - mes centres d'intérêt et mes valeurs
pour comuniquer er rencontrer d'autres personnes,d 'autres talents donc échanger et découvrir
et aussi pour " sonder " dans le cadre de mon projet professionnel..
Merci de tes notes intéressantes.
Répondre
O
Et faut que ca plaise aux autres !
Répondre
V
Merci pour le clin d'oeil !
@bientôt
Répondre