Le placement produit au service des nouvelles technologies

Publié le par odile Biger

Puisque le pouvoir de prescription du placement produit n'est plus à démontrer (cf : mes deux articles précédents)  pourquoi ne pas étendre son champ d'action à d'autres domaines que celui de la  promotion des marques ?

 

Pourquoi ne pas profiter de la Presse ,de la Télévision , du Cinéma ou du Web pour faire découvrir aux consommateurs les nouvelles technologies mises à leur disposition, les aider à se les approprier, les inciter à les utiliser ?

 

Dans un monde où il arrive qu'un produit ou un service arrive sur le marché avant même que le consommateur n'en ait éprouvé le besoin,  le placement produit peut vraiment jouer un rôle pédagogique et incitatif auprès du grand public pour aider les innovations à dépasser la cible des technophiles à l'affût de toutes les nouveautés.

 

La médiatisation des nouvelles technologies par l'intermédiaire du placement produit peut sans aucun doute les aider à franchir un nouveau pallier et à s'imposer auprès du grand public pour un usage de masse.

 

Dans le secteur des nouveaux médias, le meilleur exemple de cette stratégie est sans doute celui du SMS :

 

Alors que, en 2001,  sa consommation peinait à décoller en France, c'est  l'émission de téléréalité « Loft Story » qui ,en médiatisant le SMS sous toutes ses formes (vote, envoi de messages, alertes), a aidé le grand public à se familiariser avec ce nouveau média et à en banaliser l'usage.

 

Aujourd'hui un mouvement identique se dessine avec le MMS, la vidéo sur mobile et la visiophonie. J'ai ainsi pu me convaincre de l'intérêt de ce service en regardant un épisode de Desperate Housewives où Lynette suivait en visiophonie toutes les péripéties de la rentrée scolaire de son fils depuis son bureau.Autre exemple, dans son dernier livre "People or not people" l'auteur du "Diable s'habille en Prada" équipe ses héros de blackberry qui fait ainsi figure de "must" , indispensable pour travailler dans les RP.

 

Demain,  ce seront peut être la géo localisation ou d'autres services encore qui ,grâce à leur médiatisation au travers de séries ou d'émissions de télé, se feront connaître du grand public.

 

C'est évidemment l'intérêt des promoteurs de ces nouvelles technologies (opérateur de téléphone, fabricants de matériel etc,) que d'être présents autant que possible sur tous les médias. Mais cette forme de placement produit  peut aussi  être gratifiante pour les fournisseurs de contenus et les médias eux mêmes qui, en s'appropriant l'usage de ces nouvelles technologies, peuvent se donner une image de précurseurs et s'ancrer pleinement dans la réalité de notre époque.

 

Le placement produit devrait donc encore avoir de beaux jours devant lui. Tant mieux!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article