Pour les professionnels de la communication,Internet et Point de vente sont les 2 médias d'avenir

Publié le par odile Biger

L'enquête menée par Ipsos sur le thème de la communication à 360° est riche en enseignements sur les attitudes des professionnels de la communication à l'égard de cette nouvelle approche holistique (cf mon article: http://marketing-et-convergence.over-blog.com/categorie-952969.html).

Mais son mérite ne s'arrête pas là : à travers les réponses apportées par les 919 professionnels de la communication dans 9 pays européens, on identifie clairement quels seront demain les canaux les plus utilisés et comment se répartiront les ressources entre média dits traditionnels et nouveaux médias.

En tête dans tous les pays,  et ce n'est pas une surprise, arrive Internet. Près de 80% des professionnels interrogés (89% en France) déclarent qu'ils souhaitent l'utiliser encore d'avantage à l'avenir. Pour eux, ce canal de communication cumule de nombreux avantages : accessible à quasiment tous les consommateurs «  de 7 à 77 ans », il incarne la modernité, offre une grande liberté d'expression créative et autorise une liberté de ton que l'on ne retrouve pas sur d'autres médias. Internet est aussi le média de l'immédiateté, de l'interactivité et de l'hyper segmentation. Que demander de plus ?...

Plus étonnante, est la place privilégiée que les professionnels envisagent d'accorder à l'avenir au Points de Vente. En terme d'attractivité, celui-ci arrive juste derrière Internet. Sa force tient en une caractéristique:  le point de vente n'est pas seulement un canal de communication, c'est avant tout un « point de contact » et un « point d'impact » où se concrétisent la décision et l'acte d'achat. Voilà pourquoi il ne doit surtout pas être sous estimé dans un dispositif de communication 360°.

Le téléphone mobile, pour sa part, n'a pas encore convaincu tous les professionnels (indice d'attractivité de 118 contre 165 pour le point de vente et 191 pour Internet),même si 57% d'entre eux, en France affirment qu'ils l'utiliseront plus dans les années à venir. Sans doute n'entrevoient-ils pas encore parfaitement comment tirer partie de ce nouveau support dans leur stratégie de communication.

Ce sont finalement  les médias traditionnels (cinéma, Télé, presse, radio affichage) qui se sortent le moins bien de cette enquête. Avec un indice d'attractivité de 50,  le Cinéma est sans soute le média le plus fragilisé ; puis viennent la Radio (66),  et la Télévision (71). 

  

Que l'on soit un média classique ou un nouveau média,  voilà de quoi faire réfléchir! Face à cette nouvelle tendance que représente la communication 360°, à chacun d'apprendre à mettre en valeur ses atouts et ses spécificités pour s'assurer de conserver une place honorable dans les futurs dispositifs mis en place par les annonceurs et leurs agences.

Prochain article :Quelques exemples de marques qui incarnent bien aujourd'hui la communication 360°

Commenter cet article