COMMUNICATION 360°: pour sortir du clivage média/ hors média

Publié le par odile Biger

  La révolution des médias et, l’hyper segmentation des audiences vont-elles avoir raison du traditionnel clivage médias/hors média ? 

 C’est ce que semble démontrer L’enquête qui vient d’être menée pas Ipsos auprès de 919 professionnels de la communication et du marketing dans 9 pays d’Europe.

 

 

 

 Visiblement, les Annonceurs comme leurs Agences ont compris que, pour améliorer l’efficacité de leur communication, il devenait impératif de reconsidérer leur stratégie classique et de redéployer l’ensemble de actions sur tous les canaux existants.

Les nouveaux médias numériques (Web, mobile etc.…) ont désormais leur rôle à jouer au coté des médias traditionnels (presse/radio/TV/ affichage) et 75% des professionnels français interrogés disent aborder régulièrement ce sujet dans leur réflexion.

Cependant cette prise de conscience ne va pas sans soulever un certain nombre d’interrogations et d’inquiétudes. Les freins évoqués par les professionnels de la communication et du marketing sont multiples.

- En premier lieu, ils mettent en avant « la difficulté d’apporter une réponse claire et précise sur les performances  d’une campagne multi canal  et le problème pour mesurer l'efficacité des actions de communication entreprises ». Cette question préoccupe plus de 60% des personnes interrogées.

- Le deuxième frein tient à  la méconnaissance des nouveaux médias et de leur potentiel d’utilisation pour une Marque aujourd’hui » . En France, ils sont 64% à s’en plaindre.

- Enfin les dernières réticences sont liées à des problèmes d’organisation car, chacun en est bien conscient,  la mise en place d’une stratégie 360° implique nécessairement de repenser en Agence comme chez l’Annonceur les méthodes et les structures de travail.  Aujourd’hui 51% des professionnels français interrogés soulignent la difficulté à coordonner tous les acteurs pour animer une campagne holistique efficace.

Il est à noter que, sur ces questions,  les professionnels français font preuve d’une frilosité  beaucoup plus grande que leurs collègues européens: le poids des habitudes et la méconnaissance des nouveaux médias et de leurs capacités sont largement plus évoqués en France que chez nos voisins.

… Une exception française qu’il serait bon de combattre rapidement si l’on souhaite continuer à défendre nos marques à armes égales avec nos concurrents…

A demain pour évoquer d’autres points passionnants de cette enquête.

Commenter cet article