Quand les fournisseurs de contenus font du triple play

Publié le par odile Biger

 Dans le bras de fer qui oppose bien souvent les diffuseurs aux  producteurs, les  rapports de force évoluent. Les fournisseurs de contenus et détenteurs de droits (au moins les plus dynamiques et  puissants d'entre eux)  ont désormais la possibilité de négocier directement  avec les Opérateurs Télécoms et les FAI,  des partenaires, financièrement puissants et à la recherche de contenus attractifs pour enrichir les offres. Ils  ont aussi l'opportunité de toucher directement des millions de consommateurs auxquels ils n'accédaient auparavant que par l'intermédiaire des grands groupes audiovisuels, soucieux de garder la maîtrise exclusive de la relation clients.

 

Le développement des offres « triple play » est une véritable aubaine pour tous  les fournisseurs de contenus, qu'ils proposent des jeux, des évènements sportifs, des vidéos ou des programmes de télévision. Pour eux, c'est un nouveau marché qui s'ouvre ; c'est aussi l'opportunité de devenir plus autonomes, de mieux valoriser leur savoir faire et leur marque et de faire évoluer leur offre.

 

Quelques illustrations des nouvelles offres en cours de développement :

 

Visiware et le jeu multi canal : cette société leader dans la télévision interactive lance un dispositif de jeux auquel le consommateur aura accès  à la fois sur le téléviseur, sur Internet et sur son téléphone portable. Chacune des plates-formes retient le profil du joueur  pour que celui puisse commencer une partie sur la télévision, la poursuivre sur Internet et la terminer sur son mobile. Il s'agit de proposer au joueur « un environnement complet  avec une ergonomie simple et adaptée à chaque support » (cf : L. Weil, président fondateur de Visiware). L'offre existe déjà dans différents pays, elle ne devrait pas tarder à être proposée en France.

 

Endemol lance un service de vidéo à la demande gratuit sur le net : le leader de la télé réalité, premier producteur européen de programmes de divertissement, propose sur son site Internet, endemol.fr, toutes ses archives repackagées en formats courts. De Loft strory à la Star Ac en passant par Les Enfants de la Télé, tous les programmes sont accessibles gratuitement. L'objectif de l'opération est clairement affirmé par la Directrice Générale d'Endemol : « Devenir une marque à part entière sur les nouveaux médias qui représentent un fort relais de croissance.. Ce site vitrine nous permet de nous faire connaître du grand public et de valoriser la diversité de nos contenus »

 

Il existe certainement beaucoup d'autres initiatives du même type (faites moi connaître celles qui vous semblent les plus marquantes, cela m'intéresse)  mais les sociétés évoquées ci-dessus sont  toutes les deux leaders dans leur secteur : leur dynamisme,  leur capacité à anticiper les évolutions du marché et à saisir les nouvelles opportunités qui se présentent ne sont certainement pas étrangers à leur réussite. C'est peut être une bonne raison pour leur emboîter le pas sans plus tarder.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article